Menu Fermer

Examen du sommeil

Depuis plus de 10 ans, le Centre Hospitalier Émile Durkheim d’Épinal vous permet d’effectuer vos examens du sommeil, pour le diagnostic et la prise en charge des troubles du sommeil tels que l’apnée du sommeil, l’hypersomnolence ou la narcolepsie.

L’unité d’examen du sommeil dispose de 2 lits de polysomnographie, d’1 lit en polygraphie et de 2 polygraphes ambulatoires.
– En ambulatoire, le patient vient dans le service pour être branché, rentre dormir dans son domicile et revient le lendemain matin avec l’appareillage pour lecture. –

Pour bénéficier d’un examen du sommeil, une prescription ou une ordonnance médicale est nécessaire, prescrite par votre médecin généraliste, votre pneumologue ou votre ORL, etc.

Qu’est-ce que la polysomnographie (PSG) ?
Il s’agit d’un examen du sommeil destiné à évaluer la présence de troubles du sommeil et à les quantifier :
– L’apnée obstructive du sommeil soit les courts arrêts respiratoires lors du sommeil,
– Le syndrome des jambes sans repos, c’est-à-dire les mouvements involontaires des membres,
– La narcolepsie, soit une somnolence importante et notamment en journée,
– Les insomnies,
– Etc.

Cet examen est indolore et sans risque. Il a généralement lieu la nuit. Vous arrivez donc au centre hospitalier la veille et êtes placé.e dans une chambre prévue à cet effet. On vous place des électrodes sur le cuir chevelu, le visage, la poitrine et parfois sur les jambes et les bras, afin de mesurer :
– L’activité cérébrale (électroencéphalographie)
– L’activité des muscles (électromyographie)
– L’activité du cœur (électrocardiographie)
– L’activité oculaire (électrooculographie)
– Les mouvements respiratoires et la saturation en oxygène.

Pour la meilleure interprétation possible des examens, il est conseillé de ne pas consommer de café et d’éviter les excès d’alcool la veille de l’examen.

Qu’est-ce que la polygraphie cardiorespiratoire du sommeil ?
Il s’agit d’un examen du sommeil plus simple que la polysomnographie : il ne mesure pas les paramètres physiologiques mais sert principalement à explorer les troubles respiratoires du sommeil. Ce n’est pas un test de dépistage mais un test de diagnostique simplifié.

Grâce aux différents capteurs, ce test va mesurer et enregistrer :
– La saturation d’oxygène et la fréquence cardiaque,
– Le débit respiratoire,
– L’effort thoracique,
– L’effort abdominal,
– La position du corps.
En ambulatoire, le polygraphe est simplifié et ne comprend les sangles thoraciques et abdominales.

Pour la meilleure interprétation possible des examens, il est conseillé de ne pas consommer de café et d’éviter les excès d’alcool la veille de l’examen.

Le CHED a effectué en 2018 :

  • 403 polysomnographies,
  • 80 polygraphies,
  • 337 polygraphies ambulatoires.

Équipes médicales

  • Dr Bernard CHAMPY, chef du service de Pneumologie et diplômé du Diplôme Inter Universitaire « Le sommeil et sa pathologie » de Paris
  • Dr Catherine THIL, pneumologue et diplômée du Diplôme Inter Universitaire « Le sommeil et sa pathologie » de Paris
  • Dr Yann VALENTIN, médecin généraliste et diplômé du Diplôme Inter Universitaire « Le sommeil et sa pathologie » de Paris

Équipes paramédicales

  • 2 IDE diplômées du Diplôme Universitaire des Technologies du Sommeil et de la Vigilance à Paris
  • 1 aide-soignante jour

Secrétariat : du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h
Tél : 03 29 68 71 09