Menu Fermer

Modalités de la campagne de vaccination débutant le 18 janvier

Conformément aux recommandations émises par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, présidé par le Professeur Alain Fischer, et en cohérence avec l’avis du 17 décembre 2020 de la Haute autorité de santé sur la possibilité de prendre en compte dans la stratégie de vaccination des facteurs de risque individuel, il a été décidé que les patients vulnérables à très haut risque, tels que définis par le conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, pourront être vaccinés de manière progressive, à compter du 18 janvier.

Il s’agit des patients :

•            Atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

•            Atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

•            Transplantés d’organes solides ;

•            Transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;

•            Atteints de poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;

•            Atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste spécifique établie par le COS et les filières de santé maladies

•            Atteints de trisomie 21.

Compte-tenu de la nécessité de s’assurer du respect des critères médicaux, ces patients devront avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge.