Menu Fermer

Historique

Du Centre Hospitalier d’Épinal et du Centre Hospitalier Intercommunal de Golbey au Centre Hospitalier Émile Durkheim …

CENTRE HOSPITALIER D’ÉPINAL

1000 : Fondation d’un hôpital de 80 lits prés du Château de « Spinal » pour les pèlerins et les malades.

14ème siècle : Fondation par la ville et les bourgeois d’Épinal de l’hôpital du Petit-Rualménil, destiné au soulagement des pauvres de la ville et des voyageurs.

1619 à 1629 : Construction de l’hôpital Saint-Lazare, à l’extérieur des fortifications.

1696 : Le Conseil du roi ordonne la réunion des biens de l’hôpital de Châtel à ceux d’Épinal.

1720 : Léopold, duc de Lorraine, rend un arrêt en forme de règlement pour l’hôpital Saint-Maurice auquel sera adjointe la léproserie de la Madeleine en 1724.

1825 : Transformation de l’hospice des orphelins, institution de bienfaisance existant depuis 1809, en établissement public sous l’autorité des hospices d’Épinal, doté par les biens provenant de l’ancien Saint Goery.

De juillet 1962 à septembre1967 : Construction de l’hôpital dit de la ZUP sur le Plateau de la Justice.

D’octobre 1967 à juillet 1968 : Transfert des services de l’hôpital Saint Maurice vers l’hôpital de la ZUP et emménagement de l’école d’infirmières dans un bâtiment contigu.

En 1970-1971 : Installation de nouveaux services tels que pédiatrie, ORL et maternité et implantation du laboratoire, situé jusqu’alors au centre ville, sur le site de l’hôpital.

1976 : Un arrêté classe l’hôpital en Centre Hospitalier Général.

1977-1978 : Aménagement des services de réanimation, chirurgie, pédiatrie et pharmacie.

1979 : Mise en place du Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU).

1985 : Installation d’un scanner

1991 : Transformation et réaménagement du hall d’accueil.
L’établissement prend officiellement la dénomination de Centre Hospitalier Jean MONNET (délibération du 29 octobre 1988).

1992 : Fermeture de la lingerie et appel à un prestataire pour le traitement du linge.
Aménagement du service d’oncologie dans les locaux laissés vacants par la blanchisserie.

1995 : Installation de l’Imagerie à Résonance Médicale (IRM).

1996 : La prise en charge sanitaire des détenus à la Maison d’Arrêt est confiée au Centre Hospitalier Jean MONNET.

2009 : Inauguration de la Maison de Santé SAINT-JEAN située au centre ville d’Épinal.

2009 : Inauguration du Pavillon Robert SCHUMAN qui accueille le service de neuro-gériatrie et le service de néphro-dialyse suite à la création du Groupement de Coopération Sanitaire de Néphrologie-Dialyse  associant la polyclinique La LIGNE BLEUE et le CH Jean MONNET.

Juillet 2011 : Création du Groupement de Coopération Sanitaire de stérilisation avec le CH de Remiremont.

Septembre 2011 : Dépôt du permis de construire pour la construction du nouvel hôpital

CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE GOLBEY

1912 : Création de deux hospices départementaux dans les Vosges, l’un pour les hommes à Autrey, l’autre pour les femmes à Châtel.

1914 : Construction d’un hôpital militaire à Golbey

1931 et 1932 : Regroupement des deux hospices à Golbey, dans trois bâtiments de l’hôpital militaire pour l’hébergement des personnes âgées et des personnes démunies, asociales ou démentes de tous âges.

Septembre 1939 : Réquisition de l’hospice par l’armée. Les 400 pensionnaires sont évacués sur le séminaire d’Autrey.

Mars 1941 : Réintégration des pensionnaires dans les locaux de Golbey.

Début 1944 : Réquisition des locaux de Golbey par l’armée allemande.
Dissolution de l’hospice et dispersion des pensionnaires dans d’autres établissements.

Après la seconde guerre mondiale, Réinstallation de l’hospice à Golbey avec une double mission : hospice de personnes âgées et démunies et foyer départemental de l’enfance avec pouponnière.

1962 : L’établissement est érigé en Établissement Public et devient la Maison Départementale.

1972 : Création d’un Foyer de l’Enfance au Haut du Gras à Golbey qui accueille les enfants et la pouponnière ; la Maison Départementale recentre son activité sur l’accueil des personnes âgées.

1976 : Création d’un service de moyen séjour, de deux services de long séjour, d’un service de géronto-psychiatrie et d’une maison de retraite.
Rénovation des locaux et création d’un plateau technique de rééducation.
Mise en place de coopérations avec le Centre Hospitalier d’Épinal, le Centre Hospitalier Spécialisé de Ravenel et l’Institut de Régional de Réadaptation de Nancy (IRR).

1986 : La Maison Départementale prend la dénomination de « Centre de Convalescence et d’Hébergement » (CCH).
Construction d’un bâtiment administratif et d’un bâtiment d’hébergement pour accueillir les résidents de la maison de retraite

1987 : Délégation de la gestion de la nouvelle maison de retraite de Thaon les Vosges au CCH.

1993 : Gestion de la maison de retraite Notre-Dame à Epinal, dépendant du CCAS

1994 : Le CCH accède au statut de Centre Hospitalier Intercommunal (CHI) et des élus des communes de Chantraine, Épinal, Golbey et Thaon les Vosges participent à son Conseil d’Administration.

1995 : Le service de géronto-psychiatrie intègre un nouveau bâtiment sécurisé dit « Le Village » qui accueille des patients et résidents présentant une démence type Alzheimer.

Janvier 2004 : Création du Syndicat Inter Hospitalier de médecine physique et de Réadaptation des Etablissements Vosgiens (SIREV) qui regroupe 35 lits de médecine physique situés sur le site de Golbey, les plateaux techniques de réadaptation des CH d’Epinal, Golbey et Remiremont.

2004 : Début des travaux de reconstruction des services de rééducation, soins de suite et de soins de longue durée

2005 : Signature de la première convention tripartite de l’EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) entre le CHI, le Conseil Général et l’Etat.

2006 : Transfert des patients de soins de suite et de médecine physique et réadaptation dans les nouveaux bâtiments et ouverture du plateau technique de réadaptation avec piscine.

2008 : Ouverture du bâtiment regroupant une unité de soins de longue durée et deux unités d’EHPAD (Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes).

2008 : Signature de la deuxième convention tripartite.

Juillet 2010 : Autorisation de 45 lits de SSR spécialisés, mention « affections de la personne âgée polypathologique dépendante ou à risque de dépendance » et de 35 lits et 5 places d’hospitalisation de jour SSR spécialisés, mention « affections de l’appareil locomoteur et affections du système nerveux » pour le SIREV.

LE CENTRE HOSPITALIER ÉMILE DURKHEIM

2009 : Convention de direction commune entre le CH d’Épinal et le CHI de Golbey avec mise en place d’une équipe de direction unique, permettant la préparation de la fusion.

1er Janvier 2012 : Naissance du CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL ÉMILE DURKHEIM, issu la fusion entre le CH Jean MONNET d’Épinal et le CHI de Golbey.

Octobre 2012 : Signature de la convention cadre officialisant la coopération entre le CHU de Nancy et le CH Émile DURKHEIM.

2013 : Création du parking aérien situé au sud de l’hôpital, accessible par le Chemin des Patients.

Mai 2013 : Extension du service de neurologie avec création d’une unité neuro-vasculaire
Extension et transfert de l’unité de court séjour gériatrique
Création de l’unité de chirurgie ambulatoire

13 juin 2013 : Signature de la création de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) avec le Centre Hospitalier de Remiremont.

Septembre 2013 : Ouverture de l’Unité Centrale de Production Alimentaire (UCPA) à Golbey et fourniture des repas pour les sites du Plateau de la Justice à Epinal, de Golbey et de l’EHPAD Le Cèdre Bleu à Thaon Les Vosges.

Septembre 2013 : Création de la filière neuro-vasculaire Épinal/Remiremont.

Février 2014 : Ouverture du parking et de l’accueil de  l’entrée sud pour les visiteurs et consultants.

Avril 2014 : Début de la construction du Nouvel Hôpital d’Épinal avec le dévoiement des réseaux et le terrassement

15 mai 2014 : Premier Directoire commun de la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) avec le Centre Hospitalier de Remiremont.