Menu Fermer

Inauguration du CTRA 88

Aujourd’hui a été inauguré le CTRA 88. CTRA ? Qu’est-ce que c’est ?

Depuis le 30 mai 2018, toutes les demandes de secours effectuées avec les numéros d’appel d’urgences 15, 18 ou 112 aboutissent et sont traitées en un seul point : le Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges (CTRA 88), situé à Golbey.

Depuis 10 ans, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) et le Centre Hospitalier Émile Durkheim d’Épinal à travers le SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) développent leurs infrastructures informatiques respectives (CTA et CRRA) pour s’adapter aux évolutions techniques et aux enjeux opérationnels de demain.

Le nom CTRA 88 (Centre de Traitement et de Régulation des Appels des Vosges) est l’union de CRRA (Centre de Réception et de Régulation des Appels) et de CTA (Centre de Traitement des Appels).

Cette coopération entre les services d’urgence existants aboutit à améliorer la rapidité du déclenchement, à sécuriser la réponse, à favoriser l’interopérabilité et à rationaliser les sollicitations. Concrètement le CTRA est une réponse de qualité à l’urgence avec l’immédiateté du secours et le déclenchement d’une réponse médicale régulée adaptée sans la perte de temps du transfert. Pour l’usager, c’est la « juste réponse » apporté e conformément au référentiel interministériel et répondant surtout aux attentes des Vosgiens.

Le CTRA 88 regroupe en un même lieu la régulation médicale du SAMU et la gestion opérationnelle des sapeurs-pompiers (SDIS). Il s’agit d’un décroché unique pour le 15, le 18 et le 112. Cette plateforme est formée de femmes et d’hommes spécialement formés pour répondre aux appels d’urgences de toute nature 24h/24 et 7j/7, toute l’année. La Permanence des Soins Ambulatoires (PDSA) est également assurée au CTRA. Elle consiste à maintenir l’offre de soins de premier recours aux heures habituelles de fermeture des cabinets libéraux et des centres de santé. Une permanence organisée de médecins généralistes est assurée toutes les nuits de 20h à 8h du matin et les dimanches et jours fériés de 8h à 20h.

Grâce à la nouvelle organisation, le nombre d’appels pris simultanément sans « file d’attente » est augmenté : jusqu’à 6 urgences vitales. Ce logiciel commun a été mis en place le 28 mars 2018, avec pour objectif de se familiariser avec les nouveaux outils pour un déploiement pôle appel/pôle métier, avant la fin des travaux bâtimentaires. La plateforme a pour principal intérêt de renforcer l’efficacité des équipes grâce à une optimisation de la coordination entre les services. Avec le nouveau système mis en place, 99% des appels décrochés seront traités en moins de 60 secondes.

Ce rapprochement a également permis de faciliter la mise en place d’un Référentiel commun concernant l’organisation du secours à la personne et de l’aide médicale urgente. Il permet d’améliorer le service rendu à la population en termes d’urgence. La mutualisation issue de la plateforme commune est aussi un enjeu technique et économique : partage des locaux, lieux de vie et de travail, des équipements techniques (logiciels et téléphonie par exemple). Des travaux ont actuellement lieu afin de réaménager l’espace de travail existant pour répondre au mieux à la nouvelle organisation.

Fonctionnement du pôle appel/pôle métier Le pôle appel est le point d’entrée des appels de secours. Un opérateur du CTA ou un Assistant de Régulation Médicale (ARM) hiérarchise les appels et engage les secours adaptés selon les éléments téléphoniques recueillis. Suite à cette phase de décision immédiate, les appels sont transmis au pôle métier afin d’effectuer le suivi de l’intervention. En cas de débordement, tous les opérateurs du CTA et ARM peuvent tenir indifféremment les postes du pôle appel, pour s’adapter en fonction des besoins.

Débutés en décembre 2017, les travaux ont lieu en site occupé. Véritable prouesse technique pour le maître d’œuvre, les équipes en poste ont également fait preuve de patience face aux inévitables perturbations. Un grand merci à elles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *